Rupture entre les amis de Zemmour et la liste Zou

Lors des dernières élections régionales, M Gérard CURNIER avait été l’instigateur de la liste ZOU en PACA, liste conduite par Valérie Laupies, et soutenue par la Ligue du Sud de Jacques Bompard. Cette liste avait pour but de générer un dynamisme autour de la future candidature d’Éric Zemmour aux élections présidentielles, que les colistiers appelaient de leurs vœux. Éric Zemmour représentait un candidat hors système, sans langue de bois, défendant une vision souverainiste de la France.

Force est de constater que le déplacement d’Éric Zemmour,  sur notre région le vendredi 26/11/2021, se fera en catimini faisant fi de ceux qui ont voté pour ses idées au travers de la liste ZOU soit quelque 19 500 électeurs et de l’équipe qui a œuvré sur le terrain.

Après maints déboires d’organisation avec des responsables nommés et parachutés, la directrice de campagne d’Éric Zemmour n’a montré que mépris pour cette liste, balayant ainsi une structure mise à sa disposition, un travail d’enracinement local, un travail de recherche de parrainage auprès des élus locaux.

Notre constat est amer, nous prônions un réveil citoyen autour d’une candidature hors système, nous nous retrouvons engluer dans un système pernicieux.


Communiqué de presse

De la liste ZOU au comité de soutien d’Éric Zemmour dans le Var.

La liste « Zou » est une liste de personnes ayant manifesté leur souhait de voir Éric Zemmour se présenter à la présidence de la République en passant au préalable par les élections régionales en PACA. À l’époque, interrogé sur le sujet, Éric Zemmour avait déclaré avoir été informé de l’existence de cette liste sans pour autant en être à l’origine.

Notre but était de rassembler autour d’une idée commune qui nous portait : imposer Éric Zemmour dans le paysage politique de notre Région et de la France.

Lors de la création de la structure politique « Les amis d’Éric Zemmour », celui-ci a déclaré, comme précédemment, avoir été informé de l’existence de ce parti sans pour autant en être à l’origine.

En France, de nombreux comités, associations ou micro-partis fleurissent en attendant qu’Éric Zemmour se déclare candidat aux présidentielles. Cela dit, aucune de ces associations, aucun de ces partis ou comité ; tout comme la liste ZOU n’est officiellement pas accrédité par Éric Zemmour.

Le fait pour « Les amis d’Éric Zemmour » de contacter les comités de soutien, les associations ou les partis politiques en prétendant être les seuls légitimes pour travailler à la campagne d’Éric Zemmour et en leur demandant de cesser toutes activités est inacceptable.

Pire, dans le Var, le Référent Départemental « Les amis d’Éric Zemmour » n’hésite pas à prendre la défense d’un de ces responsables qui insulte et menace un représentant de la liste ZOU. Ou comme M. Lucky Muller, un de leurs soi-disant Responsable National qui porte des accusations insultantes, par SMS sur un de nos ambassadeurs collecteur de signatures auprès des Maires Varois.

Dans les Alpes-Maritimes, la communauté juive qui soutient Éric Zemmour s’émeut de voir nommer Monsieur Isnard coordinateur PACA « Les Amis d’Éric Zemmour » alors que celui-ci n’hésite pas à afficher des photos de Alain Soral, condamné pour antisémitisme.

Quand l’intérêt personnel dépasse l’intérêt national, les vautours sont au rendez-vous.

Joël HOUVET

Secrétaire Départemental du VAR de France Réveille-Toi

Tête de liste ZOU du 83 

Catégories : Actualités

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × 3 =